Rien n’est perdu pour les Leafs!

By
Updated: janvier 9, 2014
sport_09

Un grand nombre de partisan des Maple Leafs de Toronto semblent avoir la conviction que leur équipe se dirige têtes baissées vers le bas du classement de la division Atlantique. Quelque part, il est facile de leurs donner raison vu les deux médiocres performances au Centre Air Canada de Toronto, face aux Rangers et aux Islanders il y a peu de temps. Mais en réalité, les Maple Leafs ont encore beaucoup de temps devant eux et les jeux sont loin d’être fait.

En effet, les Maple Leafs occupent actuellement la cinquième place de leur division. À quelques points des séries éliminatoires, les Leafs devront suivre à la lettre leur nouveau plan de match qui fonctionne assez bien et s’assuré de leur entrée en séries. Prit en tenaille par les Hurricanes de la Caroline, qu’ils ont d’ailleurs battu fin 2013, qui se place au classement juste en dessous alors que directement au dessus d’eux se trouve les Red Wings de Detroit, qu’ils ont également battu plusieurs fois.

À l’heure qu’il est, il est un peu tôt pour s’inquiéter du sort des Maple Leafs de Toronto, les seules choses à surveiller sont les deux équipes qui entourent les Leafs. Si vous êtes un de ces fans un tantinet anxieux, rappelez-vous que ce sont les Maple Leafs de Toronto qui ont malmené les Bruins de Boston en séries éliminatoires l’an dernier, et qu’après avoir appris de leurs erreurs, ont amélioré leur position au sein de la LNH. Tout cela, combiné a un duo de gardiens exceptionnels, soutenus par des joueurs de talent déterminés. Constatation qui devrait être suffisante pour calmer les fans sceptiques.

En passant, il faut rendre hommage à la solidité de Jonathan Bernier devant le filet des Leafs, même si ses deux dernières performances ont été assez faibles. Malheureusement, les fans et adeptes de hockey en général sont assez rapides pour sauter aux conclusions. Par exemple, ils oublient vite que malgré un match difficile face aux Rangers, il a quand même réussi à faire 27 arrêts. Avant de tomber à bras raccourcis sur un joueur, faudrait-il peut-être vérifier un peu mieux sa fiche ?

Tous les gardiens de but ont un moment ou un autre éprouvé de la difficulté au jeu. Ce n’est pas la première fois pour Bernier et se ne sera surement pas la dernière. La saison 2013-2014 est sa sixième saison dans la LNH. Le fait qu’il possède une certaine expérience est indéniable, mais Bernier a surtout le soutien de James Reimer le numéro 2. Maintenant est l’occasion idéale pour Jonathan Bernier de se reposer et de voir ce que James Reimer a dans le ventre.

Contrairement à beaucoup d’équipes, les Maple Leafs de Toronto ont la chance d’avoir trois attaquants qui ont la capacité de briser une défense et trouver le fond du filet. Phil Kessel, James van Riemsdyk et Joffrey Lupul forment l’arme fatale de Leafs. Leurs talents mêlés à celui des deux défenseurs, Dion Phaneuf et Cody Franson  crée une équipe forte et capable de tout. Et pour couronner le tout, l’équipe profite d’un noyau talentueux de jeunes étoiles, tel que Jake Gardiner, capable de vous servir une longue passe précise en un clin d’œil, et trouver le joueur le mieux placé sur la glace.

Les partisans des Maple Leafs de Toronto semblent oublier les trois victoires consécutives de leur équipe fin Décembre. Sont-ils les meilleurs de la Division Atlantique? Certainement pas. Mais elle restent tout de même une équipe jeune, bourrée de talent, potentiellement dangereuse et ayant encore toutes ces chances de voir les séries éliminatoires 2013 2014.